Les médecins de soins primaires jouent un rôle clé dans le diagnostic et la gestion de la fibromyalgie


Les médecins de soins primaires jouent un rôle clé dans le diagnostic et la gestion de la fibromyalgie

Les médecins de soins primaires sont à l'avant-garde de la gestion de la fibromyalgie, et ce fut le cas, selon un expert en gestion de la douleur, lors d'un programme Meet-the-Experts intitulé «Études de cas en fibromyalgie: connexion des points du diagnostic à la gestion de la douleur» en collaboration avec PAINWeek 2008.

"C'est tout comme cela devrait être", a déclaré le modérateur Kevin L. Zacharoff, MD, anesthésiste et consultant en gestion de la douleur à Setauket, New York. Il est également co-auteur de "The PAINEDU Manual: A Pocket Guide to Pain Management".

"Alors que les patients atteints de fibromyalgie peuvent être référés à des spécialistes comme les rhumatologues, les neurologues, les experts en douleur et les psychiatres, ce sont les médecins de soins primaires les plus adaptés pour gérer la plupart des patients atteints de fibromyalgie", a-t-il déclaré.

Parmi les raisons:

- Les médecins de soins primaires (plus souvent que les spécialistes) ont les outils nécessaires pour évaluer et traiter les patients atteints de fibromyalgie.

- La fibromyalgie n'est pas une condition statique, mais elle se caractérise par des symptômes pouvant atteindre un pic et un creux. Aucun médecin ne connaît mieux le patient que le médecin de soins primaires, qui est responsable des soins de santé généraux du patient et qui entretient une relation permanente avec le patient. En revanche, le spécialiste ne gère qu'un «élément» des soins de santé du patient et n'a qu'une relation «finie» avec le patient. Le médecin de soins primaires est donc le meilleur "personne ponctuelle" pour ce trouble.

- Il existe une pénurie de spécialistes équipés pour gérer la fibromyalgie.

Afin d'établir fermement le diagnostic de fibromyalgie, une variété d'autres conditions doivent d'abord être exclues, a déclaré le Dr Zacharoff. Ces conditions comprennent les troubles rhumatologiques et musculo-squelettiques qui peuvent être exclus sur la base de mesures objectives telles que les études d'imagerie, les tests de laboratoire ou l'examen physique. Si ces tests produisent des résultats négatifs, le médecin de soins primaires repose ensuite sur les résultats de l'examen physique et l'historique du patient pour établir un diagnostic. Ces résultats incluent généralement la présence de points tendres dans des sites précis, comme le cou, le dos et les épaules, la douleur généralisée, l'insomnie, la fatigue, l'inconfort digestif, la perte d'appétit, une sensibilité accrue et un malaise.

"Bien que ces symptômes puissent révéler d'autres problèmes, ce qui va«décrocher l'affaire »est la réponse du patient à des essais de divers traitements (à la fois pharmacologiques et non pharmacologiques) dirigés contre un diagnostic de fibromyalgie», a noté le Dr Zacharoff. "Il est également important de reconnaître qu'un diagnostic de fibromyalgie n'est généralement pas possible lors d'une seule visite au bureau, mais plutôt au cours de plusieurs visites", at-il ajouté.

Quand un patient de fibromyalgie doit-il être référé à un spécialiste? Selon le Dr Zacharoff, le moment d'une recommandation est assez simple. "Comme pour les autres conditions médicales, les patients devraient être référés lorsque les limites du médecin de soins primaires ont été dépassées", a-t-il déclaré. "Par exemple, lorsque les soins primaires Le médecin ne se sent plus à l'aise pour traiter le patient ou quand un plan de traitement à long terme convenu par le médecin et le patient est infructueux - il s'agit d'un «commutateur à bascule» qu'il est temps de se référer à un spécialiste.

Enfin, l'expert en douleur a appelé à une augmentation de l'éducation des médecins sur la fibromyalgie dirigée contre les étudiants en médecine et les médecins en exercice. »Bien que la douleur soit la raison la plus fréquente pour les patients d'organiser un rendez-vous avec leur médecin, la gestion de la douleur est faible dans l'école de médecine et ensuite en médecine continue L'éducation. C'est définitivement un oxymoron."

Dans l'ensemble, la fibromyalgie affecte environ 2% à 4% de la population américaine en général, ce qui se traduit par environ six millions de personnes. La condition est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes et tend à augmenter avec l'âge.

Le programme a été soutenu par Forest Laboratories. D'autres membres du programme comprenaient Bill McCarberg, MD, fondateur du Programme de gestion de la douleur chronique à Kaiser Permanente à San Diego, en Californie, et professeur clinicien adjoint adjoint à l'Université de Californie, École de médecine de San Diego, et Brian Walitt, MD, assistant Professeur de médecine au Georgetown University Medical Center à Washington DC et directeur associé à la section de rhumatologie au Washington Hospital Centre.

Jill Stein est un écrivain médical freelance basé à Paris.

Jillstein03 (at) gmail.com

From Table to Able: Combating Disabling Diseases with Food (Médical Et Professionnel Video 2020).

Section Des Questions Sur La Médecine: Maladie