Risque d'asthme inférieur chez les bébés


Risque d'asthme inférieur chez les bébés

Les bébés nourris uniquement au lait maternel jusqu'à l'âge de six mois ont un risque plus faible de développer des symptômes liés à l'asthme pendant la petite enfance, et cela semble être indépendant des maladies infectieuses et allergiques, selon une étude menée par des chercheurs du Centre médical Erasmus À Rotterdam aux Pays-Bas qui a été publié au début en ligne récemment dans le European Respiratory Journal . Les chercheurs ont déclaré que leurs résultats renforcent l'idée selon laquelle les bébés dans les pays industrialisés ne devraient recevoir que du lait maternel jusqu'à six mois.

La recherche fait partie de l'étude Generation R, qui suit des milliers d'enfants urbains multiethniques d'avant la naissance jusqu'au début de l'âge adulte, pour identifier les causes environnementales et génétiques précoces de la croissance, du développement et de la santé normales et anormales.

Bien que d'autres études aient déjà lié l'allaitement au risque d'asthme, les chercheurs ont déclaré que leurs résultats sont les premiers à montrer un lien entre la durée de l'allaitement maternel et le nombre de périodes de respiration sifflante. Ils ont également constaté que les symptômes liés à l'asthme apparaissent plus tôt chez les enfants nourris au sein pendant moins de mois ou qui reçoivent d'autres lait ou solides plus tôt (au cours des quatre premiers mois).

Les chercheurs ont utilisé des données collectées par questionnaire pour examiner l'effet de la durée de l'allaitement maternel et l'introduction d'autres aliments liquides et solides sur 5 368 enfants. Les données leur ont indiqué si les enfants avaient été allaites au cours de leurs 12 premiers mois de vie, lorsqu'ils ont cessé d'avoir du lait maternel, et s'ils avaient reçu un autre lait ou des solides, et si oui, quand.

Un autre ensemble de données provient de questionnaires remplis plus tard, lorsque les enfants ont atteint 1, 2, 3 et 4 ans. Cela leur a parlé des maladies et des maladies, y compris des symptômes liés à l'asthme tels que la respiration sifflante, l'essoufflement, la toux sèche et le fléau persistant.

Les résultats ont montré que:

  • Par rapport aux enfants allaités pendant 6 mois ou plus, les enfants qui n'avaient jamais reçu de lait maternel avaient un risque accru de respiration sifflante, essoufflement, toux sèche et phlegme persistante au cours de leurs 4 premières années.
  • Les associations les plus solides étaient avec des larves persistantes (les enfants qui n'ont jamais été nourris au sein ont un risque 1,5 fois plus élevé de ce symptôme) et une respiration sifflante (risque 1,4 fois plus élevé si jamais été allaité).
  • L'alimentation des matières solides ou d'autres lait ainsi que le lait maternel au cours des quatre premiers mois étaient liés à un risque accru de respiration sifflante, essoufflement, toux sèche et chagrin persistant dans les années préscolaires, comparativement à seulement le lait maternel au cours des quatre premiers mois.
  • L'ajustement pour les influenceurs potentiels, les liens entre l'allaitement maternel et les symptômes liés à l'asthme ne s'expliquent pas par l'eczéma, mais en partie par les infections inférieures des voies respiratoires.
Les chercheurs ont conclu que:

«La durée plus courte et la non-exclusivité de l'allaitement maternel ont été associées à des risques accrus de symptômes liés à l'asthme chez les enfants d'âge préscolaire. Ces associations semblaient au moins partiellement expliquées par des mécanismes infectieux mais pas par des mécanismes atopiques".

L'auteur principal, le Dr Agnes Sonnenschein-van der Voort, qui travaille également au Département de Pédiatrie de la Division de Médecine Respiratoire du Centre Erasmus, a déclaré à la presse que, bien qu'il faille faire plus d'études pour examiner si l'allaitement protège contre l'asthme plus tard dans la vie :

"Ces résultats appuient les stratégies actuelles de politiques de santé qui favorisent l'allaitement maternel exclusif pendant 6 mois dans les pays industrialisés".

«Durée et exclusivité de l'allaitement maternel et des symptômes liés à l'asthme chez l'enfant».

A.M.M. Sonnenschein-van der Voort, V.V.W. Jaddoe, R.J.P. Van der Valk, S.P. Willemsen, A. Hofman, H.A. Moll, J.C. de Jongste et L. Duijts

Eur Respir J Erj01781-2010; Publié avant impression 20 juillet 2011: doi: 10.1183 / 09031936.00178110

Lien vers Résumé.

Source supplémentaire: European Lung Foundation.

Crise d'asthme: traitement, symptômes et DEP (asthme) (Médical Et Professionnel Video 2021).

Section Des Questions Sur La Médecine: Maladie