Amélioration de la détection du cancer du sein chez le dépistage mammographie


Amélioration de la détection du cancer du sein chez le dépistage mammographie

Les chercheurs analysant 2,5 millions de mammographies de dépistage effectuées chez près d'un million de femmes ont constaté que la discrimination des lésions cancéreuses provenant de lésions non cancéreuses s'est améliorée sur une période de neuf ans. Les résultats de l'étude sont publiés dans l'édition en ligne du journal Radiologie.

"À notre connaissance, il s'agit de la première étude sur les tendances du temps pour les mesures du rendement dans un vaste échantillon représentatif de femmes soumises à une mammographie de dépistage aux États-Unis", a déclaré l'auteur principal Laura E. Ichikawa, MS, biostatisticienne au Group Health Research Institute in Seattle, Washington.

L'équipe de recherche a examiné les données de six registres de mammographie dans le Consortium de surveillance du cancer du sein. Les données comprenaient 2 542 049 mammographies de dépistage de 971 364 femmes (40 à 79 ans) effectuées dans des établissements de santé dans tout le pays entre 1996 et 2004.

Chacune des femmes incluses dans l'étude avait au moins une mammographie antérieure et au moins neuf mois entre les examens de mammographie. Les registres du cancer et les bases de données sur la pathologie ont été utilisés pour identifier les cancers du sein qui ont eu lieu dans l'année suivant une mammographie incluse dans l'étude.

«Nous avons trouvé des tendances universelles que les imagettes mammaires augmentent leur capacité à détecter et à intercepter le cancer du sein avant qu'une nouille ne soit ressentie par une femme», a déclaré le co-auteur de l'étude R. James Brenner, MD, professeur de radiologie clinique à l'Université de Californie, San Francisco.

L'analyse de la performance des radiologues dans l'interprétation des mammographies au cours de la période de neuf ans a révélé une augmentation du taux de rappel, ou des mammographies résultant d'un rappel des patients pour une évaluation plus poussée, passant de 6,7 pour cent (10 779 de 160 329 mammographies) en 1996 à 8,6 Pourcentage (24 630 de 285 286) en 2004.

Le taux de sensibilité ou la capacité des radiologues à identifier le cancer lorsqu'ils sont présents est passée de 71,4% en 1996 à 83,8% en 2004. Le taux de spécificité ou le degré d'identification des lésions non cancéreuses par les radiologues a diminué de 93,6% en 1996 À 91,7% en 2004.

Selon Ichikawa, l'augmentation du taux de détection du cancer a compensé l'augmentation des résultats des tests faussement positifs au cours de la période de neuf ans, pour un effet net positif.

"C'est une bonne nouvelle pour les femmes et pour la radiologie que nous avons vu une amélioration nette de la façon dont les radiologues interprètent les mammographies", at-elle dit. "Les radiologues font mieux de discriminer le cancer contre le cancer".

Un total de 12 498 cancers invasifs et des cancers non invasifs ont été diagnostiqués. Un cancer invasif est un cancer qui s'est répandu au-delà de la couche de tissu où il s'est développé et se développe dans les tissus environnants et sains. Dans l'ensemble, 78,7% des cancers inclus dans l'étude étaient envahissants.

La majorité des mammographies incluses dans l'étude étaient des études cinématographiques. Ichikawa a déclaré que les études futures pourraient se concentrer sur les tendances temporelles de la performance interprétative des radiologues lors de la lecture de mammographies numériques. La mammographie numérique, qui commençait à être adoptée dans les établissements de santé vers la fin de cette étude, est maintenant disponible dans environ la moitié de toutes les installations de mammographie du pays.

«Tendances temporelles de la performance interprétative des radiologues au dépistage de la mammographie du Consortium de surveillance du cancer du sein basé en communauté, 1996-2004». Collaborant avec Ichikawa et le Dr Brenner étaient William E. Barlow, Ph.D., Melissa L. Anderson, M.S., Stephen Taplin, M.D., M.P.H., et Berta M. Geller, Ed.D.

Source: Société radiologique d'Amérique du Nord

Mon dépistage du cancer du sein par Dominique Watrin (Médical Et Professionnel Video 2021).

Section Des Questions Sur La Médecine: La santé des femmes