Certains patients diabétiques perdent des membres inférieurs parce que leur peau change


Certains patients diabétiques perdent des membres inférieurs parce que leur peau change

Des chercheurs de l'Université de Bristol, au Royaume-Uni, ont découvert pourquoi les patients atteints de diabète développent une affection qui entraîne une amputation des membres inférieurs. Elle est causée par une altération de leur tissu cutané avant l'apparition des ulcères de jambe.

Il n'est pas rare qu'une personne atteinte de diabète de type 2 développe un ulcère dans le membre inférieur qui ne se guérit pas. Finalement, la condition devient telle que le seul traitement efficace est d'amputer au-dessous du genou.

La meilleure façon d'éviter une complication de l'ulcère est de réduire la pression sanguine du patient, le glucose et le cholestérol. Le problème est que la condition n'est souvent pas détectée à ses débuts. Ainsi, un traitement efficace peut parfois arriver trop tard.

Environ 15% des personnes atteintes de diabète ayant un ulcère au pied auront besoin d'une amputation.

Les personnes les plus à risque d'ulcères qui entraînent une perte de membres sont celles qui ont un diabète de type 2 (ou un début de type 2).

Dans cette étude, les scientifiques ont examiné 14 patients atteints de diabète qui avaient eu une amputation au-dessous du genou. Des tissus de peau de leurs deux jambes ont été comparés - la jambe avec l'amputation au-dessous du genou et la jambe saine.

Ils ont constaté que la jambe avec l'amputation au-dessous du genou avait des problèmes avec le tissu conjonctif qui soutient la peau - la peau avait changé. Le tissu a été renouvelé à un rythme beaucoup plus rapide conduisant à un collagène anormal. La peau, plus faible, se décompose plus rapidement - une condition qui permet aux ulcères de se former plus facilement.

Maintenant que nous savons pourquoi les ulcères peuvent se produire, il peut être plus facile de trouver des moyens d'offrir des traitements qui empêchent l'ulcère de se développer en premier lieu.

Comprendre ce qui se passe dans le tissu pourrait permettre aux médecins de développer des traitements qui empêchent les ulcères de se développer, et donc aider les patients à éviter les amputations.

Le Dr J Tarlton, chercheur principal, a déclaré que les résultats de l'étude ont ouvert de nouvelles avenues qu'avant personne ne savaient exister. Lui et son équipe croient que les principes de cette recherche pourraient être appliqués à d'autres troubles où les tissus sont affectés par une carence en oxygène, comme la cardiopathie ischémique.

Dr. Tarlton a ajouté que plus de recherches sont nécessaires pour comprendre à quel point ce problème est généralisé. Il croit que cette percée permettra de trouver des moyens pour améliorer la qualité de la vie de beaucoup de gens.

Editeur: Medical-Diag.com

How Not To Die: The Role of Diet in Preventing, Arresting, and Reversing Our Top 15 Killers (Médical Et Professionnel Video 2018).

Section Des Questions Sur La Médecine: Maladie