Un niveau élevé de calcium augmente le risque d'attaque cardiaque


Un niveau élevé de calcium augmente le risque d'attaque cardiaque

Les niveaux élevés de calcium influent sur le risque d'une maladie coronarienne et d'une crise cardiaque, selon des recherches récentes.

Des niveaux plus élevés de calcium dans le sang déterminent le risque accru d'une personne de développer une maladie coronarienne et une crise cardiaque, suggère une nouvelle étude.

La maladie coronarienne (CAO), qui entraîne souvent une crise cardiaque, est la cause la plus fréquente de décès au niveau mondial. Selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), environ 735 000 personnes ont une crise cardiaque chaque année aux États-Unis.

Les principaux facteurs de maladies cardiaques identifiés jusqu'à présent incluent le tabagisme, les taux élevés de cholestérol, le diabète et la consommation d'alcool.

Une nouvelle étude menée par la Dre Susanna C. Larsson, du Karolinska Institutet à Stockholm, en Suède, et ses collègues indiquent une prédisposition génétique à des niveaux de calcium plus élevés comme facteur possible de CAO et de crise cardiaque.

Leurs résultats sont publiés dans le numéro actuel de JAMA .

Les variantes génétiques peuvent contenir une clé

Dans leur article, les chercheurs mettent en évidence l'importance du calcium dans le système, en mentionnant son rôle dans la coagulation du sang, la régulation de la tension artérielle et la contraction musculaire. Ils expliquent également que leur étude a été stimulée par des recherches antérieures qui suggèrent une corrélation entre les niveaux de calcium et la DAC.

Cependant, ils notent que la nature d'observation des études antérieures signifie que leurs résultats n'étaient pas concluants et qu'un lien de causalité entre le contenu élevé en calcium dans le sang et la CAO ou une crise cardiaque ne pouvait être prouvé.

Le Dr Larsson et ses collègues ont opté pour une approche différente. Ils ont utilisé une technique appelée randomisation mendélienne, une méthode utilisant des variantes génétiques - c'est-à-dire des différences génétiques qui nous permettent de dire à quel point nous sommes sensibles à des conditions et maladies particulières - de tester les liens de causalité entre les niveaux de calcium et la CAO ou les crises cardiaques.

L'étude a été menée sur des données publicitaires recueillies auprès de 184 305 personnes. Parmi ceux-ci, 60 801 avaient été diagnostiqués avec une CAO, dont 70% avaient également subi une crise cardiaque et 124 504 étaient considérés comme dépourvus de maladie cardiaque.

Dans l'analyse, les chercheurs ont pris en compte six variantes génétiques liées aux niveaux de calcium dans le système.

Comme prévu, ils ont constaté qu'un risque plus élevé de CAO et de crise cardiaque était lié à une prédisposition génétique à une concentration accrue de calcium dans le sang.

Les chercheurs s'intéressent également à l'effet des suppléments de calcium sur les individus déjà prédisposés à des niveaux plus élevés de calcium.

Cependant, ils n'ont pas été en mesure de confirmer si un apport de supplément affecterait également le risque de CAO ou de crise cardiaque dans ces cas. Le Dr Larsson et ses collègues soulignent la nécessité d'une enquête plus approfondie sur ce nombre.

On ne sait pas si le risque de CAO associé à une exposition génétique à vie à l'augmentation des taux sériques de calcium peut être traduit par un risque associé à une supplémentation en calcium de courte durée à moyen terme.

Le Dr Larsson et ses collègues reconnaissent également certaines limites à leur étude, avec le principal facteur relatif à l'analyse des variantes génétiques, citant la proéminence de la variante génétique pour le récepteur de détection du calcium, une protéine impliquée dans le maintien du taux de calcium stable dans le système.

Parmi les autres lacunes, les chercheurs ont également mentionné le manque occasionnel d'informations sur le sexe biologique et l'âge des personnes qui ont fourni les données. Ces deux caractéristiques peuvent influencer les résultats.

Malgré ces inconvénients, l'étude est cruciale pour solidifier les résultats de recherches antérieures, en ajoutant un élément clé à la liste des facteurs de risque de CAO et de crise cardiaque.

Hypercholestérolémie : Symptômes - Conseils Retraite Plus (Médical Et Professionnel Video 2021).

Section Des Questions Sur La Médecine: Cardiologie