Les infirmières éclairent les conseils de soins de la peau pour les patients atteints de radiothérapie


Les infirmières éclairent les conseils de soins de la peau pour les patients atteints de radiothérapie

Deux infirmières contre le cancer des États-Unis ont étudié les preuves derrière une règle couramment appliquée selon laquelle les patients atteints de cancer ne devraient pas appliquer de crèmes ou lotions pour la peau pendant quatre heures avant d'avoir un traitement de radiothérapie et ont constaté qu'il y a peu de preuves pour étayer cette croyance et que cette pratique varie considérablement.

Trish Bieck et Shannon Phillips du James P. Wilmot Cancer Center, Université de Rochester Medical Center, à New York, ont écrit sur leur recherche dans le journal Clinical Journal of Oncology Nursing ; Leur article est apparu dans le numéro en ligne de janvier.

Bien que cela puisse sembler une question mineure par rapport à la complexité du traitement contre le cancer, les soins de la peau sont importants pour les patients atteints de radiothérapie car la procédure peut entraîner une sécheresse excessive de la peau et des dommages pouvant entraîner une infection.

Bieck, qui a incité et dirigé la recherche, a travaillé en radio-oncologie depuis 20 ans. Elle a remarqué que les problèmes de la peau étaient une source constante d'anxiété pour les patients recevant une radiothérapie et ont commencé à se demander combien de mythes par opposition aux preuves étaient derrière les conseils de routine qu'ils donnaient aux patients de ne pas appliquer de crèmes et lotions pour la peau dans les quatre heures précédant le traitement (Comme l'a recommandé le National Cancer Institute).

"Cela m'a toujours dérangé qu'il ne semblait pas y avoir de raison de limiter les lotions pendant ce délai particulier", a-t-elle déclaré dans un communiqué de presse mardi.

"Lorsque je l'ai examiné, j'ai découvert peu de preuves pour soutenir les politiques de quatre heures. Au lieu de cela, la pratique était basée sur une pratique historique - en d'autres termes," simplement parce que c'est comme ça ", at-elle ajouté.

Pour leur étude, Bieck et Shannon ont effectué une revue exhaustive de la littérature des articles pertinents publiés entre 1992 et 2009, ont interviewé des experts cliniciens, ont examiné les repères utilisés dans les centres internationaux de cancérologie et ont consulté des organisations professionnelles professionnelles.

Ils n'ont trouvé aucune preuve scientifique pour soutenir l'idée que les patients ne devraient pas appliquer de crèmes et de lotions dans les quatre heures précédant le traitement de radiothérapie, et il n'y avait pas non plus de preuves que les lotions ou les agents topiques comme les déodorants rendent le traitement moins efficace.

Ils ont également constaté de grandes variations dans la pratique à travers les États-Unis. Par exemple, dans cinq centres différents autour du pays, les conseils n'entraient pas de restrictions de lotion, par évitement une heure avant le traitement, pour éviter toute lotion.

L'Institut national du cancer des États-Unis a maintenant révisé ses recommandations à la suite de cette étude et réécrit sa brochure largement diffusée, La radiothérapie et vous Pour intégrer les résultats de Bieck et Shannon. (Cependant, leur page Web sur les changements de peau, récupérée ce matin, mentionne toujours la règle de quatre heures).

Bieck a déclaré avoir reçu beaucoup de commentaires sur leurs résultats.

"Nous sommes ravis que nous puissions explorer un sujet qui fait la différence pour les patients qui suivent un traitement contre le cancer", a-t-elle déclaré aux médias.

La recherche a également révélé que la pratique a été influencée par certains points de vue qui ont soutenu l'utilisation de crèmes et autres qui ne l'ont pas fait.

Par exemple, une théorie largement répandue est que la présence de lotion ou de crème sur la peau pendant la radiothérapie peut augmenter le risque d'une mauvaise réaction cutanée en raison d'un effet "bolus" qui rend la peau plus défectueuse et augmente la dose de surface de la radiation.

Mais d'un autre côté, on s'aperçoit que si vous n'appliquez pas de lotion ou de crème, vous risqueriez d'endommager la peau et de la sécheresse. Cela peut entraîner une infection et une douleur, ce qui interrompt le traitement et augmente le risque que les cellules cancéreuses reviennent lorsque la peau se guérit.

Cette lacune a laissé les patients se demander quelle serait la meilleure approche: utiliser la lotion avant le traitement et s'inquiéter de pouvoir réduire son effet, ou sauter la lotion et risquer une mauvaise réaction cutanée qui pourrait interrompre le traitement et augmenter le risque de retour du cancer?

En tant que compromis, de nombreuses institutions comme l'Institut national du cancer et le Centre de cancer de Wilmot du Centre médical de l'Université de Rochester se sont installés sur la règle de quatre heures: où les patients étaient invités à ne pas appliquer de lotions ou de crèmes pour la peau dans les quatre heures précédant la radiothérapie.

À la suite de cette étude, le Centre du cancer de Wilmot a révisé ses conseils et son personnel là-bas, maintenant, permettent généralement aux patients de maintenir le contrôle de leur régime de soins de la peau habituel, mais recommandent qu'ils évitent d'appliquer des lotions immédiatement avant le traitement.

«Évaluation de la preuve pour éviter les lotions ou les agents topiques avant la radiothérapie».

Trish Bieck et Shannon Phillips.

Clinical Journal of Oncology Nursing , Volume 14, numéro 1/2010, pp. 103-105.

DOI: 10.1188 / 10.CJON.103-105

Source: Centre médical de l'Université de Rochester

Bud Buddies: Project Storm #projectstorm (Médical Et Professionnel Video 2021).

Section Des Questions Sur La Médecine: Autre