Quel est le facteur de protection solaire (spf)? quel est le meilleur écran solaire?


Quel est le facteur de protection solaire (spf)? quel est le meilleur écran solaire?

Les règles sur l'étiquetage des lotions de protection solaire vendues aux consommateurs signifient que tous les produits de protection solaire sont étiquetés avec un facteur de protection solaire (SPF) et s'il existe ou non une protection large spectre contre le rayonnement ultraviolet (UV) du soleil.

Avant que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis simplifie la réglementation de vente en vente libre (OTC) et d'autres lotions solaires pour les consommateurs en juin 2012, il y a eu un ensemble confus de réclamations concernant le niveau de protection accordé contre les nuisibles Rayons UV UVA et UVB.

Les règles plus simples signifient que les étiquettes montrent maintenant seulement un numéro "SPF" et si cela confère une protection "large spectre" - mais que signifient ces termes exactement?

Et quelle est la meilleure façon d'utiliser un écran solaire pour éviter les risques de lumière UV, y compris les coups de soleil et les cancers de la peau tels que le carcinome et le mélanome?

Combien d'écran solaire dois-je utiliser? Quand dois-je porter une lotion solaire? Est-ce que ma couleur de peau altère le niveau de protection solaire? Les réponses simples à ces questions et plus sont fournies ci-dessous.

Les pays de l'Union européenne ont également suivi une nouvelle législation sur les produits cosmétiques depuis juillet 2013, y compris les exigences pour tous les écrans solaires afin de protéger contre les rayons UVA et UVB et pour un étiquetage plus clair.

L'information universelle sur SPF et d'autres conseils donnés ici s'applique à l'Europe et à d'autres parties du monde ainsi qu'aux États-Unis.

Voici quelques points importants concernant la protection solaire. Plus de détails se trouvent dans l'article.

  • Les longueurs d'ondes de la lumière responsables des dommages causés par la peau sont dans la gamme ultraviolette (UV)
  • UVA est responsable du photovoltaie de la peau et de certains des risques de cancer; L'UVB provoque l'érythème et les coups de soleil, et est également responsable d'un risque plus élevé de cancer de la peau
  • La note SPF indique le niveau de protection contre les UVB tandis que le «large spectre» marqué sur l'écran solaire indique que le produit a également un effet contre l'UVA
  • Les propriétés à large spectre d'un écran solaire sont marquées en Europe par "UVA" apparaissant en cercle sur l'étiquette, parallèlement à une note en étoile, en plus du numéro SPF.
  • Plus le numéro SPF est élevé, plus résistant à la lumière UV endommageant la peau sera
  • Aucun écran solaire ne bloque les rayons UV et tous les produits nécessitent une réapplication régulière.
  • Aucune lotion solaire est imperméable à l'eau - les étiquettes peuvent prétendre seulement qu'il existe un niveau de résistance à l'eau
  • L'écran solaire ne protège pas contre toute exposition aux UV, et différentes conditions environnementales affectent l'intensité du rayonnement
  • Les yeux sont vulnérables aux dommages UV ainsi qu'à la peau
  • Même avec l'utilisation d'un écran solaire, les conseils d'experts sont encore à éviter d'aller au soleil en été autour du milieu de la journée lorsque l'intensité des UV peut être extrême.

Qu'est-ce que SPF? Que signifie «large spectre»? 1-4

L'écran solaire bloque la lumière UV d'atteindre la peau - mais seulement dans une certaine mesure pendant un temps limité.

SPF est l'acronyme de «facteur de protection solaire». La valeur numérique du facteur doit être affichée sur les étiquettes de l'écran solaire comme indication du niveau de protection offert contre la lumière ultraviolette.

Plus le nombre de facteur est élevé, plus le niveau de protection est élevé. Tous les produits vendus aux États-Unis doivent montrer la valeur et, parallèlement, l'étiquette doit également montrer lorsque l'écran solaire a réussi le test "large spectre".

C'est parce que SPF est une mesure de protection contre la lumière principalement UVB (et le facteur a été étiqueté "UVB SPF" dans le passé), le numéro SPF ne donne pas une mesure claire de la protection contre la longueur d'onde légèrement plus longue d'UVA.

Les produits vendus en Europe doivent également être étiquetés avec le SPF, mais il n'est pas nécessaire de présenter un statut large spectre. Au lieu de cela, les régulateurs disent qu'aucun écran solaire ne devrait être vendu s'il ne parvient pas à offrir une protection contre UVA et UVB. "UVA" marqué dans un cercle devrait également être affiché sur les étiquettes en plus du SPF pour indiquer que l'écran solaire couvre les deux.

Une indication utile de ce que signifient les paramètres SPF pour le niveau de protection provient d'indications supplémentaires en Europe selon lesquelles toutes les lotions de protection solaire devraient être vendues avec l'un des descripteurs suivants:

  • Faible protection - SPF inférieur à 15, marqué 6 ou 10 (quel que soit le facteur exact mesuré de 6 à 9,9 ou 10 à 14,9)
  • Protection moyenne - SPF de 15 ans et plus, marqué 15, 20 ou 25 seulement (15-19,9, 20-24,9 ou 25-29,9)
  • Haute protection - SPF de 30 ans et plus, marqué 30 ou 50 (30-49.9 ou 50-59.9)
  • Très haute protection - SPF de plus de 50 ans et marqué 50+ (mais doit être mesuré à 60).

À l'inverse, les États-Unis ont laissé tomber l'utilisation de «faible, moyen, haut et plus haut» - le timbre à large spectre repose plutôt sur un niveau simple de réussite ou d'échec de protection UVA.

Pour passer le test à large spectre utilisé par la FDA, le niveau de protection UVA doit augmenter proportionnellement avec la valeur SPF qui indique une protection contre les UVB brûlant le soleil.

Il en est de même en Europe, sauf que l'existence des deux protections est marquée sur les étiquettes par l'utilisation de "UVA" dans un cercle en plus du SPF, et une étoile de cette protection plus large est montrée de 1 à 4.

La protection à large spectre ne peut être revendiquée pour aucun produit ayant un SPF inférieur à 15 et tous les produits vendus aux États-Unis au-dessous de ce facteur doivent inclure l'avertissement suivant sur l'étiquette:

" Ce produit n'a été montré que pour aider à prévenir les coups de soleil, pas le cancer de la peau ou le vieillissement précoce de la peau ".

La signification scientifique de SPF 1,3,5-7

SPF n'est pas une mesure arbitraire de protection solaire faible à élevée; Il s'agit d'une mesure scientifique de la diminution du risque d'endommagement de la peau en raison de combien de temps il faut pour que les UVB atteignent un écran solaire et causent des coups de soleil, comparativement au temps que cela prend quand il n'y a pas d'écran solaire appliqué.

Le facteur est tout simplement le résultat numérique produit lorsque la dose de rayonnement solaire nécessaire pour provoquer un rougeur de la peau (érythème) avec écran solaire est divisée par la dose nécessaire sans écran solaire:

SPF = dose de rayonnement de coups de soleil avec dose de rayonnement solaire / rayonnement solaire sans écran solaire.

Pour la dose de rayonnement solaire, les scientifiques utilisent "MED" - abrégé pour une dose minimale d'érythème, qui est la quantité seuil de rayonnement solaire (principalement UVB) qui produit une peau rougeâtre.

La dose de soleil utilisée dans le rapport produisant un SPF pour un écran solaire est mesurée lorsque 2 mg de protection solaire ont été appliqués pour chaque centimètre carré de surface de la peau.

S'il faut 15 fois plus longtemps pour brûler la peau avec un écran solaire que s'il n'a pas d'écran solaire, le SPF est de 15.

La quantité de temps nécessaire aux coups de soleil est toutefois la caractéristique potentiellement trompeuse de SPF. La dose de rayonnement nécessaire pour provoquer des coups de soleil est fonction du temps supplémentaire nécessaire pour la même quantité d'UV pour passer par un écran solaire, mais cela ne se traduit pas par un conseil selon lequel nous devrions rester au soleil 15, 30 ou 50 fois plus longtemps selon Le numéro SPF.

Pour une raison, cela signifie rester au soleil pour obtenir la même quantité de coups de soleil qui se produirait sans protection, bien que plus rapidement.

L'objectif de l'écran solaire est de bloquer la lumière UV. Une partie de cette lumière, UVB, provoque un rougeur de la peau (érythème) et, pire encore, les coups de soleil et l'écaillage de la peau.

L'idée est d'éviter complètement les coups de soleil, mais en ayant la capacité à travers un écran solaire d'avoir aussi du temps avant que tout érythème ne se produise. Il est également important de se rappeler que Cependant, beaucoup de lumière UV est bloquée par un écran solaire - même si le SPF est élevé - pas tout le rayonnement est bloqué , Et l'effet de blocage s'éteint après un maximum de 2 heures, après quoi la lotion devra être réappliquée.

Si les conditions UV extérieures signifient qu'il faudrait seulement 10 minutes pour que la peau non protégée commence à rouge, un écran solaire SPF 30 l'empêcherait théoriquement de 300 minutes - 30 fois plus longtemps à 5 heures. Mais la lotion devra encore être complétée au moins toutes les 2 heures pour maintenir ce niveau de bloc UV.

Encore une fois, une telle image de la puissance de blocage des UV est juste théorique; Comme nous le verrons à la page suivante sur l'achat et l'application de l'écran solaire, l'indice UV varie considérablement dans les prévisions, l'heure, etc., tout comme l'effet de nos activités sur l'efficacité d'une lotion protectrice.

Une autre interprétation de la signification scientifique de SPF est de voir combien des rayons UVB du soleil sont bloqués pour chaque niveau de facteur:

  • SPF 15 bloque environ 93% de tous les rayons UVB
  • SPF 30 filtre 97%
  • SPF 50 est un bloc UVB presque complet, à 98%.

Ces pourcentages montrent qu'aucun écran solaire ne détruit absolument tous les UVB, et aussi qu'il faut de petites augmentations du pourcentage de puissance de blocage pour avoir des effets relativement importants contre le niveau d'exposition nocive.

Ou, pour l'inverser, permettre par des quantités supplémentaires relativement petites de rayonnement UV a un effet disproportionnellement plus grand sur le risque d'érythème.

Le blocage de 93% des UVB au SPF 15, en baisse de 97% pour le SPF 30, produit un saut beaucoup plus important en termes de dommages solaires à la peau - perdre ces quatre points de pourcentage contre les rayons UVB se traduit par une perte de toute une moitié dans le Puissance de protection contre les coups de soleil.

Les pourcentages de rayons UVB bloqués par le SPF ne sont pas non plus des mesures directes de la protection contre les rayons UVA, d'où l'importance de sélectionner une lotion "large spectre".

Les écrans solaires à large spectre devraient produire une puissance de blocage UVA proportionnelle à leur puissance SPF contre les UVB (et les exigences d'étiquetage garantissent que ceci - "large spectre" est marqué sur les produits aux États-Unis alors que les notations UVA sont utilisées en Europe).

UVB est la longueur d'onde particulière qui produit un rougeur de la peau, mais elle n'est pas seule dans sa capacité à endommager la peau. Alors que l'UVA n'est pas le rayonnement solaire, il est responsable des effets de photo-vie tels que les rides, et c'est un risque de cancer de la peau ainsi que des UVB.


Sur la page suivante , Nous décrivons les normes pour les écrans solaires efficaces, les meilleurs produits et leur application, ainsi que des conseils sur la vitamine D.

  • 1
  • 2
  • PAGE SUIVANTE ▶

Choisir une crème solaire! (beauté 40 ans +) (Médical Et Professionnel Video 2019).

Section Des Questions Sur La Médecine: Pratique médicale